Eloge de la résilience et de la beauté de la vie

missTdances - Janser Tamara/ février 27, 2017/ Prendre conscience/ 0 comments

J’ai commencé le chemin de ma vie, en ne sachant même pas que c’était un chemin. Je l’ai poursuivi, en croyant que je devais en trouver le but. Puis j’ai compris  que chacun de nous avait le même but: accepter d’être qui l’on est et trouver la joie d’être qui on est. Alors j’ai réalisé que le but était le chemin en soi, et que celui-ci n’avait pas de fin. Et finalement, quand je croyais être bien avancée, j’ai compris que ce sur quoi je peux agir c’est la manière de vivre ce chemin.

Le chemin, s’il avait une fin, ne serait pas drôle pour moi. J’aime apprendre, j’aime découvrir, j’aime montrer et transmettre. Imaginons que je sois arrivée au bout du chemin ? Et après ? Rien ? Je n’y crois pas et je n’en ai pas envie. J’ai envie que le chemin soit sans fin. Parce que tant que je marche dessus, je me sens vivante.

Ce n’est pas que j’ai peur de la mort. J’avais peur de la mort étant petite. Une peur qui a atteint son apogée. Parfois encore je me réveille la nuit, seule, en sueurs, avec la terreur que tout s’arrête. Puis je me calme, car je crois que si mon corps disparaît, ma conscience, mon Ame, vit à jamais.

Si j’ai peur de la mort, c’est parce que, malgré tout ce qui m’est arrivé de difficultés, d’épreuves, j’aime la vie. Non, je l’adore ! Peut-être est-ce parce que je l’adore qu’elle m’a toujours apporté ce dont j’avais besoin, même à la dernière limite. Elle m’a donné la force et le courage de transformer mes épreuves en expériences et mes croyances limitantes en libération. Elle me donne le courage de m’accepter telle que je suis, et le souhait de guider l’autre à se trouver, s’accepter, s’aimer et déclencher sa joie intérieure.

Share

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*