Il est grand temps de rallumer les étoiles de notre liste !

Tamara/ mai 11, 2017/ Outils "prise de conscience", Prendre conscience, Révéler la joie/ 0 comments

Mais non, pas celles qui sont dans le ciel, les étoiles qui sont dans nos cœurs d’enfant ! Celles qui existent même quand nous ne les voyons pas. Celles qui nous montrent que la nuit et le noir sont des endroits magnifiques ! Celles qui nous guident vers notre « liste des 100 » !

Ce titre vient d’une citation que j’ai lu dernièrement sur le mur Facebook d’une amie d’enfance. Elle m’a inspiré à vous parler de ma « liste des 100 » ; la liste des 100 choses que je souhaite faire avant de mourir. Et également à vous raconter mon expérience de rencontre avec mon enfant intérieur.

Rallumer les étoiles et vivre ses rêves

Ma liste, je l’ai fait pour la première fois il y a deux ans environ. J’avais lu l’article My « 101 Lifetime Goals » list (and why you should have one), de Jack Canfield, devenu par la suite mon premier mentor. J’avais acheté un des ses livres et en avais profité pour commencer cette liste, pour laquelle 100 est un nombre qui varie d’une personne et d’un coach à l’autre. De mon point de vue, l’important est d’en avoir assez pour toute une vie.

Deux ans après, au début de l’année 2017, j’ai fait du tri dans mes papiers. J’ai vu cette liste, l’ai relu, et me suis rendu compte qu’un bon nombre de mes souhaits avaient changé. J’ai donc décidé de jeter cette liste.

Printemps 2017. Envie de refaire une liste. Plus de liste, alors bonjour la nouveauté ! La seule chose que j’ai gardé de l’ancienne liste, ce sont les souhaits qui se sont manifestés, et dont je me souviens, comme celui d’écrire les paroles d’une chanson pour Jamie Cullum, et de les lui remettre en mains propres, ou celui de suivre une formation de Nia avec Helen Terry.

Lorsque j’ai commencé cette « nouvelle » liste de souhaits en avril dernier, je l’ai trouvé fade. Je trouvais que mes souhaits ne venaient pas vraiment du cœur, mais juste d’une envie de faire une liste et d’avoir des choses à réaliser dans ma vie, voire même d’une peur de ne plus avoir envie de réaliser quoi que ce soit. Elle portait une vingtaine de souhaits, contrairement à la première, qui en avait une cinquantaine. Je l’ai mise de côté, en espérant qu’un jour la flamme reviendrait.

Ce matin, j’ai lu un chapitre du livre « modern-day miracle » de Louise Hay. Le travail proposé à la fin de ce chapitre était de se reconnecter à son enfant intérieur, et l’approche utilisée était nouvelle et très palpable pour moi. J’ai cherché une photo de moi petite, où je regardais l’objectif.

Je me suis mise à me regarder dans les yeux. Et là j’ai vu quelque chose que je n’avais pas vraiment pris le temps d’observer avant. C’était la vérité. La vérité de mes sentiments d’enfant, pas juste le faux sourire servi au photographe.

Cette vérité, que je ne partagerais pas ici tellement elle est intime, m’a touchée. C’était comme si je n’avais pas écouté ni entendu les réclamations de cette enfant intérieure, comme si je l’avais mise en punition dans un coin. J’ai osé faire un dialogue intérieur de moi à moi, et le résultat de ce dialogue, c’est que j’ai retrouvé les étoiles ! Elles se sont rallumées ! Et j’ai promis à cette enfant intérieure que je trouverais le moyen de réaliser son rêve d’enfant de partager la joie de vivre et enseigner la couleur de l’Âme.

Enseigner la joie et la découverte du potentiel de chacun, c’est la couleur de notre âme, à mon enfant intérieure et à moi. Je lui ai promis que, quel que soit le moyen, les outils, le public cible ; que ce soit dans une école, une salle de danse, à un arrêt de bus, je réaliserais son souhait. Et je lui ai promis que je regarder ses étoiles, mes étoiles. Alors j’ai continué ma liste, avec des souhaits qui sont vraiment venus du cœur. Parmi eux le fait de reprendre confiance en moi pour refaire de la grimpe, faire du paddle, être invitée à une émission de la RTS, recevoir un(e) journaliste à mon cours de Nia.

Le plus beau dans tout cela, c’est la joie qui est en moi depuis ce matin, depuis cette lecture et ce travail ! C’est comme si j’avais été soulagée d’un poids, comme si ma créativité avait été renouvelée. Et surtout: mon amour pour moi-même est monté d’un cran.

Si cela vous intéresse de connaître ces étapes du travail de Louise Hay, laissez-moi un commentaire, ou contactez-moi par mail. J’en parle volontiers avec vous ! Et en plus vous réaliserez mon souhait de montrer, d’enseigner !

J’aimerais partager avec vous une affirmation de Louise Hay, que j’ai décidé d’utiliser sans compter, soit en me parlant à moi adulte…

Les expériences et les gens vont et viennent. Moi je suis toujours là pour moi-même.

… soit en parlant à mon enfant intérieur…

Les expériences et les gens vont et viennent. Moi je suis toujours là pour toi.

Share

About Tamara

Ingénieur HES en gestion des médias IT Monitrice Jeunesse et Sport - Gymnastique et danse - Sport des jeunes Blue Belt NIA® teacher Reiki 2ème niveau

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*