Le cycle féminin, un tabou? Parlons-en à nos filles

Tamara/ avril 17, 2017/ Outils "prise de conscience", Prendre conscience/ 0 comments

Je crois depuis longtemps que le véritable féminisme est de mettre en avant les qualités du féminin sacré. Et d’affirmer également, pour les femmes, ce que la nature leur a offert, sans honte ni tabou. Quand vous avez eu vos premières règles, avez-vous eu du soutien, en avez-vous parlé avec votre mère, votre soeur, ou une figure féminine de votre famille? Serait-il temps de changer les choses?

J’ai lu il y a quelques mois le livre « Red moon » (Lune rouge) de Miranda Gray, encouragée par mon amie guérisseuse, Julie Dumard. Sa lecture m’a amené à me poser des questions sur la vision du cycle menstruel dans notre société actuelle, ainsi que celle de la Féminité, dans son sens sacré.

Il y a bien longtemps, le cycle féminin était célébré. Les premières règles étaient un rituel sacré, un passage vers la sagesse que la nature nous avait transmise. Les femmes étaient considérées comme des sages, elles avaient la connexion avec la Terre mère. Elles étaient et sont les créatrices de la vie, à l’image de Dieu. Aujourd’hui encore elles sont les seuls êtres humains auxquels la nature, lorsqu’elle ne commet pas d’erreur, a offert la possibilité d’infanter.

La crainte de cette sagesse, la peur de cette capacité à créer la vie, a amené la société, penchant de plus en plus vers les aspects énergétiques masculins, à minimiser cette sagesse, notamment en amenant ce cycle féminin à être vu comme honteux, ou du moins en ne célébrant plus sa venue, notamment dans nos sociétés européennes.

Miranda Gray a éveillé la sagesse ancestrale de la femme et sa fierté à se positionner comme un être de la Terre, dont le rythme suit la lune. Elle met en avant la célébration du premier cycle féminin, le passage d’un ancien cycle au nouveau, le passage des saisons. Et aujourd’hui, en ce jour de printemps, saison de la jeune fille, j’invite toutes les femmes à fêter le renouveau, et à lire quelques lignes sur ce don que nous avons reçu de la nature. Je vous invite à en être fière!

Les règles, chez la majorité des femmes, sont le synonyme que nous pouvons créer. Et même si ce n’est pas à travers un enfant, nous pouvons également créer la vie dans tout ce que nous faisons: une sculpture, un dessin, une respiration, un plat. Dans tous nos actes, à l’image de la Terre dont nous avons la sagesse enfouie, nous avons le choix de créer l’obscurité ou la lumière, la mort ou la vie, la fin d’un cycle et le début d’un autre. Alors créons! Et célébrons!

J’invite toutes les mères qui ont des filles à leur parler du cycle féminin, et notamment de leur première menstruation à leur conter l’histoire de leurs ancêtres, à parler de sagesse, d’amour, de bienveillance, à les inviter à célébrer ce passage, à faire un rituel sacré.

Extrait de la femme lunaire, de Miranda Gray, concernant le cycle féminin et la première menstruation.

J’invite toutes les femmes qui deviennent mères à célébrer ce passage

Extrait de la femme lunaire, de Miranda Gray, concernant le cycle féminin et le passage à la maternité.

et toutes les femmes qui vivent le changement spectaculaire de la ménopause à accueillir l’éveil à votre monde intérieur.

Extrait de la femme lunaire, de Miranda Gray, concernant le cycle féminin et le passage à la ménopause.

 

Share

About Tamara

Ingénieur HES en gestion des médias IT Monitrice Jeunesse et Sport - Gymnastique et danse - Sport des jeunes Blue Belt NIA® teacher Reiki 2ème niveau

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*