Nous sommes tous des créateurs de bande-dessinées…Si si!

Tamara/ avril 24, 2017/ Créativité, Outils "prise de conscience", Révéler la joie/ 0 comments

Depuis quelques mois, la co-fondatrice du NIA, dont je donne des classes en Suisse romande, a initié « The Awakening project« . L’intention de ce projet, comme je la ressens personnellement, est d’éveiller la Féminité sacrée qui existe en chacun de nous, et notamment à travers la créativité, sous toutes ses formes. Dessin, symbolique, collage, tout est bon pour exprimer son potentiel personnel et unique! Et en trouvant cette Féminité, nous trouvons notre équilibre, notre complétion féminin/masculin.

Eveiller la Féminité appelée sacrée ce n’est pas éveiller le féminisme, ou chercher à être l’égale de l’homme. C’est trouver en nous ce que cette féminité universelle nous apporte, pour pouvoir l’apporter au monde. Pour moi, éveiller la Féminité sacrée, c’est en quelque sorte se connecter à ses racines intérieures, à la matière, aux sensations. C’est également ressentir les trois premiers chakras, dont celui de la créativité. Et c’est là que j’en viens à…

…la créativité sous toutes ses formes! Vous êtes-vous déjà laissé aller à:

  1. Créer quelque chose qui ne sert à rien, juste pour l’envie de créer?
  2. Utiliser une forme de création à laquelle vous n’aviez jamais pensé?

Aujourd’hui je vous invite à l’un ou l’autre, ou les deux. Et je vous partage des expériences, l’une de moi, l’autre d’une personne, dont j’ai découvert le blog récemment, et qui m’a inspiré à utiliser un outil que je n’aurais jamais imaginé: la BD.

Alors pour le 1, si vous ne l’avez pas fait depuis plusieurs années, voire jamais, je vous invite à commencer par quelque chose de facile. Un dessin, une peinture sur une feuille de papier, un découpage…quel qu’il soit, en vous disant que vous allez le mettre à la poubelle ensuite. Quoi? me direz-vous? Le mettre à la poubelle? Mais pourquoi le faire alors? Juste parce que vous êtes un être créateur, et que créer vous fait permet de vous connecter à l’essence de vous-même et d’exprimer votre nature profonde, même si vous créez « pour rien ».

« Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau »

, disait le philosophe grec présocratique Anaxagore, qui a été paraphrasé plus tard par Lavoisier:

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Pour ce qui est du 2, j’aimerais partager avec  vous ma création de la semaine dernière. Je suis arrivée sur le site de Fannys, dont j’ai appris que je partageais la soif de la prise de conscience, du développement personnel, du partage d’expérience et de la créativité. Voici ce qu’elle m’a écrit au début du mois d’avril, quand je lui ai demandé comment elle en était arrivée à créer des BD pour transmettre ce qu’elle a appris:

D’abord, j’ai toujours aimé dessiner « juste comme ça » et ma passion était les loisirs créatifs en général. Et puis l’été dernier, après une période de recherche d’emploi infructueuse, j’ai eu envie de me mettre à vraiment dessiner. J’avais une petite voix intérieure qui me disais : « apprends à dessiner ! ». Sauf qu’alors je ne m’y autorisais pas complètement. Le premier déclic pour faire une bande-dessinée a été la BD de Lulumineuse et Art-Mella, Allô moi-m’aime. Et plus récemment, j’ai commandé les deux autres BD d’Art-Mella (qui sont vraiment bien !), et là j’ai eu envie d’essayer à mon tour. Et à ce moment là, j’ai senti en moi une très forte impulsion à créer mon blog. Une envie irrépressible, si bien que je ne pouvais que la suivre 😉 Et voilà ! Quand aux thèmes que je souhaite aborder sur mon blog : la créativité parce que je n’en manque pas, mais que je vois autour de moi des personnes qui ont du mal à exprimer la leur. Et le développement personnel, parce que ça me passionne, et que j’ai tellement appris de choses sur moi-même qui m’ont apporté un tel mieux-être, que je voudrais vraiment en faire profiter les autres !

En allant zieuter sa bande-dessinée sur les liens d’attachement, je me suis dit « et pourquoi pas moi? »

Les liens d’attachement : s’en libérer !

Je sais que je le faisais quand j’étais petite, mes ces dernières années, j’avais décidé que j’étais nulle en dessin, et que ça ne valait pas la peine d’essayer. La créativité de Fannys m’a motivé à franchir le pas, et j’ai commencé à dessiner, sans idée d’histoire. Juste pour créer la première bulle d’une BD.

Puis en dessinant mon premier personnage m’est venue l’idée d’utiliser cette BD pour mon prochain atelier. Alors j’ai continué. Et du coup je la partage ici. J’aimerais préciser que, personnellement, écrire des BD n’est pas une de mes passions. Par contre je n’hésiterai plus à l’utiliser comme moyen d’expression créative.L’histoire illustrée sur ma BD peut s’avérer d’ailleurs être un complément visuel de l’un de mes précédents articles concernant le tableau de visualisation.

Je vous invite à user de votre créativité! Seul(e) ou avec une personne. Avec votre enfant, pourquoi pas? Les enfants peuvent faire preuve de plus d’audace dans la matérialisation de leur potentiel créatif que les adultes, alors prenons exemple sur eux! Observons-les et suivons leur spontanéité, ou aidons-les à la retrouver s’ils l’ont perdue! Le mien a commencé à écrire sa première BD en même temps que moi. Merci Fannys!

Share

About Tamara

Ingénieur HES en gestion des médias IT Monitrice Jeunesse et Sport - Gymnastique et danse - Sport des jeunes Blue Belt NIA® teacher Reiki 2ème niveau

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*