Un souhait. Se reconnecter à son essence véritable. Reconnaître l’apprentissage.

Tamara/ juin 8, 2017/ Révéler la joie/ 0 comments

Dans la liste des 100 souhaits à réaliser avant de mourir, j’avais celui de faire à nouveau un cours de planche à voile. Le seul et dernier datait d’il y a 25 ans. Autant dire que je me voyais à nouveau comme une débutante.
Je me suis enfin décidée! Je l’ai fait hier! Et j’en ai tiré plusieurs enseignements, que je partage – et répète peut-être – avec vous.

 

1) Oser se prendre pour un fou l’espace d’un instant

Il y a une semaine j’ai choisi de réaliser un des souhaits de ma liste, en me laissant sept jours pour le faire. J’ai choisi un des plus faciles, certes. Mais au moment de téléphoner pour m’inscrire, j’ai eu un doute sur ma démarche, sur mon état mental, sur l’intérêt de tout cela. Et en quelques secondes, j’ai décidé d’être sage, et de suivre une citation de François de La Rochefoucault, qui me suit depuis bien des années:

« Celui qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il le croit »

Je me suis inscrite! Et j’en ai jubilé de joie. Bon point! La joie, c’est justement ma quête!

2) Ressentir la joie

La joie, la jubilation, l’excitation, ce que certains recherchent en sautant en parachute, nul n’est besoin de le trouver bien loin! Il suffit juste d’avoir un souhait et d’être en phase de le réaliser, aussi petit soit-il! Parce qu’aucun souhait n’est trop grand, et aucune réalisation n’est trop petite pour nous apporter l’étincelle de bonheur et de vie!
Juste avant de mettre la combinaison et de suivre mon instructeur,

toutes étaient là en moi: la folle, la sage, l’enfant, la coach en révélation de potentiel et de joie, la prof de Nia, la mère, la femme, la guerrière de la Lumière

…toutes réunies pour vivre ce moment. Excitée comme une puce, adrénaline. Tout cela simplement parce que j’allais réaliser un souhait et monter sur une planche à voile!

Voilà à quoi ressemblait la réalisation de mon souhait.

3) Se reconnecter à son essence

Durant l’ensemble du cours, j’ai ressenti qui j’étais. J’ai ressenti qu’ici et maintenant je suis une âme qui est dans ce corps pour vivre l’expansion et la joie, et que celle-ci s’exprime le plus dans le mouvement, dans l’équilibre et la danse du corps, et que l’eau et la découverte m’appellent – Je suis Vahiana!!!

4) Reconnaître l’apprentissage

J’avais 11 ans quand j’ai reçu une initiation de voile pour la première et unique fois. Je n’en avais pas fait depuis 25 ans.
Mon corps a reconnu ce qu’avait aimé mon âme tant d’années avant, et il a également reconnu tout ce que j’avais appris et intégré jusqu’à ce jour. Comme le prof le disait, je n’étais pas une débutante. La danseuse que je suis devenue sentait l’équilibre et le mouvement, la personne plus consciente sentait l’osmose avec l’eau et son mouvement, la personne mentale lâchait prise sur les théories de la physique et de la mécanique vues à l’EPFL pour ressentir leurs forces réelles et les comprendre sans mots, juste dans les sensations.

♥♥♥♥♥♥♥

Corps, mental, émotions, esprit, tout était là! Et ça le sera encore! Parce que j’ai réappris à découvrir quelque chose que j’aime et qui me connecte à la vie et à toutes les parties de de moi-même, et que j’en veux encore! J’en aurai!

Même une liste de 20 petits souhaits à réaliser peut suffire pour donner l’impulsion, choisir de se reconnecter à son essence et de reconnaître son apprentissage, son parcours!
Marcher sur une corde suspendue à un mètre du sol, faire un sport que vous avez toujours eu envie de faire et jamais osé, planter un avocatier, que sais-je?

La seule limite est votre imagination.

Share

About Tamara

Ingénieur HES en gestion des médias IT Monitrice Jeunesse et Sport - Gymnastique et danse - Sport des jeunes Blue Belt NIA® teacher Reiki 2ème niveau

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*